Trouver le bon entrepreneur en 4 étapes

Trouver le bon entrepreneur en 4 étapes

Pour vous aider dans vos recherches, nous vous proposons quatre étapes pour dénicher le bon entrepreneur à l’aide des liens vers des sites Web et quelques conseils utiles.

1-Confirmer la nécessité et le type de licence d’entrepreneur

La première étape consiste à déterminer si vos travaux doivent être effectués par un entrepreneur détenant une licence approuvée par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ). Pour cela, vous pouvez consulter l’outil interactif Le Guide pour déterminer la licence requise :

https://www.rbq.gouv.qc.ca/services-en-ligne/licence/determiner-la-licence-requise/guide-pour-determiner-le-besoin-dune-licence-et-la-sous-categorie-pertinente/etape-1.html

Aussi, pour pouvez consulter la liste des Travaux qui ne nécessitent pas de licence :

https://www.rbq.gouv.qc.ca/licence/savoir-si-une-licence-est-requise/travaux-ne-necessitant-pas-de-licence.html

 

2-Chercher un entrepreneur dans le bon domaine

Il y a différente catégorie d’entrepreneur pour tous  les types de travaux. Parfois, un entrepreneur spécialisé sera suffisant pour de petits projets (plomberie, toiture, etc.) et dans d’autre cas, ce sera un entrepreneur général qui sera mieux habileté à effectuer les travaux ou à faire la gestion de votre projet.

CAA Habitation offre un site de référencement qui vérifie la qualification de leurs adhérents et font un suivi de la satisfaction de la clientèle. La liste des fournisseurs recommandés est disponible à tous, que vous soyez membre ou non de CAA :

https://www.caaquebec.com/fr/a-la-maison/entreprises-recommandees/

Également il y a des sites de référencement Web comme Réno assistance.  Au lieu de chercher un entrepreneur, vous soumettez plutôt vos besoins en travaux ou rénovation puis le site s’occupe d’obtenir des soumissions en ligne auprès de leurs différents fournisseurs :

http://www.renoassistance.ca/

Une recherche via les associations d’entrepreneurs comme l’APCHQ ou l’ACQ peut être utile. N’oubliez pas que ces organisations sont des regroupements de membres à adhésion volontaire et non des organismes gouvernementaux comme plusieurs semblent le croire. La liste des  membres de ces associations est accessible ici :

APCHQ : https://www.apchq.com/services-aux-membres/reno-maitre

ACQ : http://www.acq.org/repertoire-des-membres.html

Aussi,  demander à votre entourage si un entrepreneur à réaliser des travaux comparables pour eux et s’ils en sont satisfaits. Cela peut constituer un bon point de départ relativement simple.

 

3-Valider la licence et l’existence de l’entreprise

Vous pouvez confirmer la validité de la licence en consultant le Registre des détenteurs de licence RBQ :

http://www.rpe.rbq.gouv.qc.ca/GIC_Public_NET/RPE/GIC111/GIC111PR01RechercheEntrepreneur.aspx

Vous pouvez aussi confirmer l’existence légale d’une entreprise en consultant le registre au bureau du Registraire des entreprises :

http://www.registreentreprises.gouv.qc.ca/fr/default.aspx

 

4 – Confirmer si votre entrepreneur a fait l’objet de plaintes ou de poursuites

Renseignez-vous sur un commerçant auprès de l’Office de protection du Consommateur (OPC):

https://www.opc.gouv.qc.ca/consommateur/se-renseigner/

Trouver une décision des tribunaux contre une entreprise en consultant le site Jugement.qc.ca. De nombreux dossiers y sont répertoriés, mais ils ne sont pas tous publiés :

http://www.jugements.qc.ca/

Aussi, effectuer une recherche  classique sur Google et vérifier si vous pouvez y trouver des informations intéressantes. Cela vous permettra parfois d’obtenir des détails difficiles à avoir autrement.

Finalement, vous devriez  vérifier les références ou la satisfaction de clients antérieurs de l’entrepreneur choisi.

Attention : Des plaintes non fondées peuvent apparaitre dans ces registres et outils de recherche. Aussi, le haut volume d’affaire de certaines entreprises peut justifier certaines plaintes sans pour autant être préjudiciable.

Note : Des sites de référencement Web comme CAA habitation et Reno assistance  font déjà une partie des vérifications citées plus avant dans cet article.

 

Autres ressources utiles :

En complément, d’autres informations sont disponibles sur le Web :

 

Documents de la Société Canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) :

Le choix d’un entrepreneur :

https://www.cmhc-schl.gc.ca/fr/developing-and-renovating/accessible-adaptable-housing/aging-in-place/hiring-a-contractor

Modèle de contrat de rénovation :

http://publications.gc.ca/collections/collection_2008/cmhc-schl/nh18-24/NH18-24-26B-2008F.pdf

 

RBQ – Exemptions de licence pour certains constructeurs-propriétaires :

https://www.rbq.gouv.qc.ca/licence/savoir-si-une-licence-est-requise/exemptions-de-licence/exemptions-de-licence-pour-certains-constructeurs-proprietaires.html

 

Le Réseau juridique du Québec – Coup d’œil sur l’hypothèque légale:

http://www.avocat.qc.ca/affaires/iihyplegale.htm

 

Permis de vendeur itinérant de l’Office de protection des consommateurs

https://m.opc.gouv.qc.ca/vente-itinerante/vente-itinerante/conseils/verifier-permis/

Comments

comments

2 réponses à “Trouver le bon entrepreneur en 4 étapes”

  1. Ce sont de bons conseils. Il vaut mieux trouver des problème avec un entrepreneur avant qu’il ne commence à travailler pour vous. On a évité de gros problèmes grâce à des bonnes recherches mené par notre équipe avant de décider. Merci de l’article!

  2. Bonjour, et merci beaucoup pour cette information sur l’entrepreneur général. Il y a beaucoup de projets qui nécessitent le travail d’un professionnel. Je pense qu’il est bon de rechercher et trouver l’entrepreneur qui convient le mieux aux besoins de votre projet.