• Patrick Gautreau

ANNÉE 2012 : Assèchement des sols et mouvements des bâtiments

Monsieur Patrick Gautreau TP, directeur technique de Nivoex, a donné une présentation devant les participants du Regroupement technologique en habitation du Québec (RTHQ) au sujet de l’assèchement des sols qui ont occasionné des mouvements de bâtiments pendant l’année 2012, notamment en Montérégie et dans la grande région de Montréal.

Voici un résumé de cette présentation. Nous vous proposons aussi quelques conseils afin de mieux faire face à ce type de problème :

Il est actuellement trop tôt pour confirmer une tendance comparable à ce que nous avons connu à la fin des années 90, mais tous les intervenants du milieu rencontrés (entrepreneurs, géologues) étaient d’avis qu’il y a eu plus de mouvements pendant et après l’été 2012 comparativement aux années antérieures.

L’été 2012 a été particulièrement sec. À notre avis, les problèmes auraient toutefois débuté l’hiver dernier, car il y a eu très peu de précipitations.

Plusieurs causes peuvent expliquer les mouvements des fondations. Parmi celles-ci, mentionnons :

  1. La nature du sol, un sol de type argileux, la sensibilité du sol au changement d’humidité;

  2. Des fondations non conformes ou mal adaptées au type de sol;

  3. Une forte végétation autour du bâtiment, des arbres matures ou à croissance rapide;

  4. L’urbanisation, la gestion des eaux, l’ajout ou la modification des infrastructures.

Bien que les codes du bâtiment exigent que les fondations soient appuyées sur un sol stable, il n’y a pourtant pas ou peu d’études de sol précédant la construction d’un bâtiment résidentiel neuf.

À la découverte d’un problème, la vérification des fissures et des mouvements est souvent réalisée par un tiers non indifférent, tel qu’un entrepreneur spécialisé en fondation. Il est donc souhaitable d’obtenir un second avis impartial par un professionnel indépendant vu la nature et le coût généralement très élevés des travaux.

Les expertises peuvent s’avérer complexes car elles nécessitent d’établir, entre autre, la capacité portante du sol et l’état des fondations. Cela est néanmoins nécessaire, car il serait difficile, voire inutile, de réparer des fondations qui ne sont pas en bon état.

Il est surtout important de déterminer l’ampleur du mouvement en fonction d’un intervalle de temps. Un affaissement de 1 pouce sur 50 ans ne causerait pas les mêmes désordres qu’un mouvement équivalent sur une année.

Il y a plusieurs solutions envisageables, autre que le pieutage, en fonction de la gravité du problème. En voici quelques exemples :

  1. Des réparations visant l’étanchéisation des fissures peuvent être suffisantes si un suivi des mouvements est réalisé dans le futur;

  2. Il y a aussi la possibilité d’ajouter un système d’irrigation en profondeur, lequel utilisera le drain de fondation pour amener l’eau directement à la base des fondations;

  3. Une reprise en sous-œuvre (ex : élargissement des semelles) peut donner de très bons résultats, surtout pour des mouvements partiels;

Finalement, il y a le pieutage des fondations. Cette solution consiste en l’encastrement de grandes tiges d’acier afin d’atteindre le roc ou le sol comportant une densité importante et suffisante pour supporter la bâtisse.

Attention : le pieutage partiel des fondations doit absolument être évité. Le reste du bâtiment non supporté bougera et causera éventuellement plus de dommages. Cela survient lorsque :

  1. Une seule façade de la bâtisse est soutenue ;

  2. Les colonnes intérieures sont omises dans l’intervention ;

  3. Le mur mitoyen (lorsqu’applicable) ne fait l’objet d’aucune intervention.

En conclusion, faites évaluer la gravité de votre cas par un expert indépendant membre d’un Ordre professionnel. Il sera en mesure d’estimer l’urgence et vous soumettre les différentes possibilités de suivis ou de corrections applicables à votre situation.

Le RTHQ soulignait sa 50e rencontre en décembre dernier. M. Patrick Gautreau de Nivoex et représentant l’Ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ) au sein du regroupement tient à féliciter les organisateurs et les remercie pour l’invitation.

#affaissement #lézarde #Fissure #pieutage #fondation #Argile #argileux #sol

 

Sans frais 1-855-595-1265

  • Facebook
  • LinkedIn

©2020 par Nivoex inc.. Créé avec Wix.com