• Patrick Gautreau

La signalisation des issues : On passe au vert!

Longtemps associée aux panneaux « Sortie » ou « Exit » de couleur rouge, la signalisation des issues est représentée par un pictogramme de couleur verte depuis l’introduction de la dernière version du Code de construction du Québec – chapitre 1 Bâtiment, en 2015.

Contexte


En Amérique du Nord, tout le domaine incendie a longtemps été associé à la couleur rouge. Par compte, dans les pays de l’Union européenne et dans plusieurs autres, la couleur rouge est associée à « l’interdiction » ou à « stop ». Autrement dit, dans ces pays, la règle de couleur est équivalente à ce qui est appliqué pour la circulation routière. Ainsi, dans une hypothétique situation d’incendie, le marquage au rouge d’une affiche sortie peut laisser croire que l’issue est barrée ou défectueuse, donc inaccessible.


Ce passage au « vert » a pour but d’uniformiser le format en conformité aux symboles déjà existants de l’organisation internationale de normalisation (ISO).

Exigences


Toute issue doit comporter une signalisation placée au-dessus ou à côté de la porte et être bien visible. Le nouveau pictogramme montre une silhouette qui court sur un fond de couleur verte avec une flèche indiquant la direction de l’issue. En plus de se conformer à la signalisation universelle reconnue dans de nombreux pays, cette nouvelle signalisation n’est pas tributaire de la langue, contrairement aux anciennes signalisations.


S’ajoute à cela la technologie photoluminescente qui est dorénavant autorisée dans les paramètres de conception des panneaux de signalisation. Le panneau reste alors visible et lisible dans le noir, et ce, sans requérir une source d’énergie pour l’alimenter. Ceci favorise une installation plus facile des panneaux de signalisation et assure la visibilité de la signalisation si l’alimentation de secours du bâtiment fait défaut. Les panneaux, qu’ils soient photoluminescents ou éclairés par une source d’énergie, doivent au moins offrir un niveau équivalent de performance, le tout en conformité avec les normes établies telles que spécifiées au Code du bâtiment.

Bâtiments d’habitation existants


Le remplacement des panneaux de signalisation n’est pas imposé de manière systématique aux bâtiments existants utilisés comme habitation standard. Il se fera de manière progressive lorsque les panneaux actuels seront défectueux ou à remplacer par de nouveaux.

 

Ce remplacement pourra également se faire lors de la mise à jour du système de détection et d’alarme incendie. Par exemple, les bâtiments construits ou transformés avant le 7 novembre 2000 doivent être conformes aux exigences du Code de construction du Québec - chapitre 1 Bâtiment version 1995 en vertu du Code de sécurité du Québec en application.

Référence 


Article du Code de construction du Québec 3.4.5.1 et 9.9.11.3


Norme CAN/CSA-22.2 no 141 « Emergency lighting equipement » et CAN/ULC-S572 « Panneaux de signalisation d’issue et système de marquage de parcours photoluminescent et auto lumineux »

35 vues0 commentaire
 

Sans frais 1-855-595-1265

  • Facebook
  • LinkedIn

©2020 par Nivoex inc.. Créé avec Wix.com